Après un rapide petit déjeuner, nous avons rencontré le créateur du Back Packer de Maboneg. Un jeune entrepreneur de 22 ans, inspirant et inspiré ayant une histoire et un vécu. Né dans le inner-city de Joburg, dans un quartier pauvre et délabré, il désirs faire renaitre cette partie de la ville. Passionné de photographie, d’art et de design, il a su créer une atmosphère jeune et cool à son auberge. Il a de grand projets pour élargir son entreprise, dont l’ouverture d’une nouvelle auberge de plus haut standing à Durban dans un premier temps dont l’ouverture est prévue pour Septembre. Puis étendre ce type de logement dans le reste du continent africain dans un second temps. Cette rencontre m’a vraiment fait chaud au cœur.

Après cette rencontre improvisée, nous nous sommes rendu à Alexandra. L’un des plus grand Township sud africain. Originellement, le terrain appartenait à un fermier. Celui-ci désireux de créer un espace de vie pour les hommes ayant fait fortune grâce à l’or de Johannesburg mit ses terrains en ventes et nomma l’endroit après le prénom de sa femme. Mais le lieu étant trop éloigné du centre ville et des commerces, le fermier ne parvint pas à ses fins. Il commença donc à vendre des parcelles à une population moins fortunée. Ce fut l’un des rares endroits ou des personnes colorées pouvaient accéder à la propriété. C’est ainsi qu’est né le Township.

A Alexandra, nous avons fait la rencontre d’une femme extraordinaire. Elle fut la première femme à devenir porte-parole à l’assemblée de la ville de Johannesburg. Militante anti-apartheid depuis la genèse du mouvement, elle nous a raconté des bouts de son histoire. Depuis sa tendre enfance elle a toujours été marquée par les inégalités et l’injustice. Ce fut le leitmotiv de ses combats et de sa lutte. Malgré plusieurs séjours en prison, dont la plupart passé en confinement total, elle a toujours su conservée sa motivation et ses convictions. Elle nous a fait faire une ballade dans son quartier, et nous a par la suite amené dans un centre pour la jeunesse et la grande vieillesse. Ce fut une expérience vraiment touchante et émouvante. Nous avons même eu la chance de nous faire accueillir par une horde d’enfant chantant. Un très beau moment.

Dans l’après-midi, nous nous sommes rendu dans un gym. Là, nous avons rencontré Ikasy, un bodybuilder. Cette visite m’a personnellement moins plus. Le monsieur essayant de nous vendre son art et cherchant continuellement à nous demander des fonds pour l’aider à financer son business. Malgré tout, la visite fut enrichissante, nous avons pu observer de plus proche le mode de vie des habitants d’un Township et avons eu l’opportunité d’entrer dans sa maison.