Le magasin principal

Chronique de Valérie D’Amour

En 1925, l’entreprise Dupuis Frères occupe tout le quadrilatère formé par les rues Sainte-Catherine, De Montigny (aujourd’hui le boulevard de Maisonneuve), Saint-André et Saint-Christophe, à l’exception des bâtiments localisés sur la propriété ayant appartenu aux Malouin au coin nord-ouest de la rue Saint-Christophe. Pour répondre à leurs besoins croissants en espace commercial et d’entreposage, les Dupuis y entreprennent de grands travaux de construction entre 1923 et 1950 qui peuvent être divisés en trois phases distinctes.

Construction, 1923

Construction de l'immeuble de la rue DeMontigny

En janvier 1923, les Dupuis signent un contrat pour la construction d’un immeuble de six étages en brique donnant sur les rues De Montigny, Saint-André et Saint-Christophe, excluant toutefois la propriété des Malouin qui ne leur appartient pas encore. Le nouvel immeuble est inauguré en décembre par le maire de Montréal, Médéric Martin. Tout porte à croire que les bâtiments situés au centre du quadrilatère servent principalement alors à l’entreposage des marchandises, tandis que les divers rayons du magasin sont disposés dans les immeubles donnant sur Sainte-Catherine et De Montigny.

Magasin Dupuis Frères Limitée, vers 1937

Magasin Dupuis Frères Limitée, vers 1937

Une deuxième phase de construction débute en août 1937. Les Dupuis entreprennent tout d’abord la réfection de la façade donnant sur la rue Sainte-Catherine. Cette nouvelle façade, plaquée sur les bâtiments existants, uniformise la devanture et donne un air plus moderne au magasin. Ayant acquis la propriété Malouin douze ans plus tôt, les Dupuis agrandissent au même moment l’immeuble de la rue De Montigny en le prolongeant jusqu’à l’angle de la rue Saint-Christophe.

 

En 1947, Dupuis Frères entament une troisième phase de construction. L’entreprise fait démolir les vieux bâtiments sis au centre du quadrilatère et les remplace par un immeuble moderne. La construction s’effectue en deux temps, d’abord sur la rue Saint-André, ensuite sur la rue Saint-Christophe. À la même époque, l’entreprise acquiert le terrain voisin où est bâtie l’école Victor-Doré qui lui servira d’entrepôt. Un tunnel est construit entre le sous-sol du magasin rue Sainte-Catherine aussi rénové et cet entrepôt.

Construction, 1947

Construction de la nouvelle bâtisse rue Saint-André en 1947

 

Façade de la rue Saint-Christophe en 1950

Façade de la rue Saint-Christophe en 1950

Les divers travaux se terminent en septembre 1950. Le commerce prend alors indéniablement les allures d’un grand magasin. La construction de la Place Dupuis dans les années 1970 entraînera la démolition de la partie avant du magasin Dupuis Frères sur la rue Sainte-Catherine, tandis que la partie arrière sur la rue De Montigny est selon toute vraisemblance intégrée au nouvel édifice.